twitter facebook chevron-right

Chlordécone dans les Antilles : la directrice générale de la DGCCRF réclame plus de "moyens d'action"

Auditionnée jeudi par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale, la patronne de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a détaillé les limites dans les contrôles des pesticides dans les Antilles françaises. Des contrôleurs qui ont encore bien du mal à vérifier les ventes de fruits et de légumes hors du circuit traditionnel des magasins. Elle en appelle à des actions de l'Etat pour des sols "contaminés pour des années voire des centaines d'années".