twitter facebook chevron-right

Violences policières : dialogue de sourds entre La France insoumise et le gouvernement

À la demande des députés insoumis, l'hémicycle a débattu mardi dans la nuit de "l'organisation et la mise en œuvre de l'action policière pendant les mobilisations des gilets jaunes". L'occasion pour les élus mélenchonistes de faire feu de tout bois sur l'exécutif, accusé de "dérive autoritaire" et de réprimer les manifestants de manière abusive. Face à eux, le secrétaire d'État Laurent Nuñez a soutenu coûte que coûte l'action "légitime" des forces de l'ordre. Chacun est resté campé sur ses positions...